La rencontre.

Author: Cyril  |  Category: Non classé

Mais avant d’aller plus loin, il faut tout de même que je vous raconte comment j’ai rencontré JM.

Oui, à l’époque j’étais un peu désoeuvré, seul, et nouvellement débarqué sur Marseille. Je pris donc la solution la plus :

. facile (il suffit de taper sur un clavier numérique),

. pratique (sans bouger de chez soi),

. rapide (enfin je croyais),

. et discrète pour faire des rencontres.

Mais aussi je l’appris à mes dépends (en recevant 1 mois plus tard), la PLUS onéreuse, la PLUS douloureuse, et la PLUS honteuse de toutes mes factures de téléphone,… Et tout çà pour satisfaire mes basses pulsions. J’ai parfois honte…

Donc je passe mon annonce, euh ! Plutôt mon pseudo  : simple mais très ouvert ; question stratégie ,afin d’avoir  un maximum de réponses et faire mon choix (doué pour un novice du réseau téléphone non ?).

DonC : « Mec 33 ans cherche mec ». Je valide.

Et question réponse je fus servis…. Un petit florilège de pseudos et leurs cohortes de réponses qui me viennent à l’esprit :

- « Mec marié, viril mais très femelle au lit »…. (voix posée et virile) : Bip :

. « Salut mec, moi marié 41 ans viril, bien foutu pour jeux de gode sans retenue… Toi où, comment ? Tu recois ? »

- « Sandra, aime les sous-vêtement de sa femme »..(voix d’homme efféminé, monocorde, et douce) : Bip :

. « Slt, marié, passif,  je te reçois en toute discrétion, je porte les sous-vêtements de ma femme… »

- « Karim, rebeu, beau mec à dispo »… (voix de jeune homme, sèche et directe…) :

. « 26 ans, mate de peau, 1m80, 74 kg, bien foutu, bien mont é 20*6 à dispo, je me déplace…) » A dipo en fait çà veut dire et je l’apprendrai beaucoup plus tard : à louer.

Bref ! Puis le pseudo :

- « Mec bi, 34 ans, bien monté, cherche mec »… Bip :

. « Salut ! Jean-Marcel, bi, 34 ans, 1m85 78 kg, belle gueule pour plan sympa et toi ? »…

Et moi de répondre : « Salut…. blablabla… Blablabla… ok chez moi dans une demie-heure. »

J’ouvre la porte et…. Ohhhhhh ! Le menteur me dis-je. 34 ans ? OHHHHH…..

JM   : « Salut ! »

Moi : « Salut ! Entre. Assieds-toi !

JM   : « Tu as l’air surppris ? « 

Moi : (d’une voix mal assurée et un rien déconcerté)  : « Non, non, pas du tout ! Pourquoi tu dis çà ?… »

Cà sentait le mensonge à plein naseau ; mais quel bécasson j’étais quand j’y repense. Un vrai niais. Je n’osais pas dire quand çà ne me convenait pas ; d’ailleurs je vous en raconterai des rencontres… Epiques…

Moi : « Tu bois quelque chose ? »

JM  :  » Non, merci ! Et si on passait directement à la chambre… »

Je n’ai pas osé dire non, bien que le « 34 ans » me soit resté en travers de la gorge. JM m’avouera  par la suite que toutes ces conquêtes, quand il leur annonçait ces 44 ans, n’en revenaient pas. Alors me dit-il autant dire d’emblée 34…

C’est une coquetterie très usitée sur le réseau. Mais certains peu raisonnables sur le nombre d’années occultées, deviennent de véritables escrocs. (40 annoncé font 60 à l’arrivée). Attention aussi aussi au : « Mec la quarantaine » Un conseil : zappez.

Bref ! J’ai du faire 4 ou 5 plans avec JM. C’était plutôt bien. Très soft. Mais allez savoir pourquoi, on a déjeuné une fois ensemble. Et on est devenu ami. On a continué nos déjeuners sans le sexe, remplacé par ses confidences. Il ne restera pas très longtemps au stade des chastes baisers et caresses que nous avions échangés…

Voilà comment j’ai rencontré JM. Pour moi ces pauses déjeuners sont une source intarissables de drôlerie intérieures. Je vous raconterez quelques uns de ces fameux déjeuners. Mais vous croiserez aussi Mariette, Daniel, Did,Gina, Alain et bien d’autres….

Leave a Reply